Aliou Sall et Ousmane Ngom à la Une des quotidiens du mardi

Les quotidiens sénégalais parus mardi consacrent leur Une à la sortie du Front pour la défense du Sénégal (Mankoo Wattu Sénégal, en langue wolof) sur les contrats pétroliers et gaziers, et aux réactions suscitées par les révélations de Me Ousmane Ngom, ancien ministre d l’Intérieur du régime libéral, sur les derniers instants de Me Wade au pouvoir.
«Polémique sur les contrats pétroliers et gaziers-L’opposition met du pétrole sur le feu», titre Le témoin, dans lequel journal le Front des opposants exige du président l’annulation de toutes les procédures contraires aux intérêts du peuple sénégalais.

Selon nos confrères, l’opposition annonce des plaintes contre Aliou Sall, Frank Timis, Kosmos Energy Sénégal….

De l’avis de Sud Quotidien, en revenant sur l’affaire des contrats pétroliers et gaziers, «l’opposition brave Dionne (le Premier ministre)».

«L’opposition revient à la charge. Mankoo Wattu Sénégal menace Aliou Sall d’une plainte et demande à Macky Sall de s’expliquer», écrit EnQuête.

«Pétrole et gaz-L’opposition somme Macky de s’expliquer devant la Nation», ajoute Walfadjri, soulignant que le Chef de l’Etat est accusé d’avoir enrichi Petro Tim sans cause.

Ce qui fait dire au Populaire que «l’opposition va porter plainte contre X, Petro Tim, Aliou Sall…Frank Timis, Wong Joon Kwang et Kosmos Energy» pour avoir fait perdre 600 milliards f cfa aux Sénégalais et pour enrichissement sans cause.

«Le Sénégal a perdu plus de 600 milliards», note La Tribune.

De son côté, L’Observateur se focalise sur la déclaration de l’ancien ministre de l’Intérieur qui, dans un journal de la place, a soutenu entre autres, que Me Wade lui avait demandé de tronquer les résultats du second tour de la présidentielle de 2012.

«Vérités et mensonges de l’affaire Ousmane Ngom», titre L’Obs, donnant la parole à Samuel Sarr qui estime qu’ «il a falsifié l’histoire», et à Moustapha Diakhaté qui plaide pour la criminalisation du déballage.

Quoi qu’il en soit, Me Ngom soutient : «Si j’avais divulgué un centième des secrets que je détiens…»

«Divulgation de secrets d’Etat, accusations de Me Babou et Samuel Sarr, 23 juin-Ousmane Ngom déballe», titre L’As.

Dans ce journal, le dernier ministre libéral de l’Intérieur affirme : «Samuel Sarr et Me Babou font une confusion mentale. J’étais contre la réforme du 23 juin 2011».

Analysant cette sortie de l’ancien ministre, Rewmi note que «la confiance en Ousmane Ngom (est) hypothéquée».

Dans sa rubrique +passé-présent+, Le Quotidien s’intéresse au coup de fil de Wade à Macky Sall au soir du second tour de la présidentielle du 25 mars 2012 et note «1 appel, 100 sonorités».

Le Soleil consacre sa Une à l’Indice Mo Ibrahim en Afrique et révèle que «le Sénégal (est) 10ème en matière de bonne gouvernance».