Aliou Coly veut développer Bignona par une autre voie outre que la politique, il crée le MEB

« Depuis les années 70 à nos jours, Bignona n’a pas évolué et son économie va de mal en pire.» C’est le tableau sombre de Bignona peint par Aliou Coly, un opérateur économique devenu politicien les huit dernières années. Mr Coly qui ne semble se préoccuper que par l’émergence de Bignona ne croit plus en la voie politique pour régler les problèmes des populations du Fogny. Il vient de créer un mouvement citoyen qui sera lancé officiellement dans peu de temps ; « le mouvement pour l’émergence de Bignona (MEB)/And sokhali Bignona. » La naissance de ce mouvement signe le début de ce que l’on peut appeler le divorce entre Aliou Coly et la politique. Membre fondateur de l’union pour le fédéralisme et la démocratie (UFD), le parti dirigé par le député Tété Diédhiou, Aliou Coly était le candidat de la coalition Soforal dans la course pour le contrôle de la mairie de Bignona aux dernières locales. Pour atteindre ses objectifs, le MEB appelle à une synergie des bignonois de tout bord autour de l’idéal de ce mouvement pour tenter de réussir là où les politiques ont lamentablement échoué. Selon Mr Coly, « en 40 ans, le niveau de vie des populations de sa localité a régressé jusqu’à atteindre l’extrême pauvreté. Cette situation est due selon lui à une mauvaise application des orientations politiques de l’état. Aujourd’hui, les populations de Bignona « sont de faux pauvres » car malgré la richesse des ressources naturelles, le niveau de vie de la population n’a pas évolué dans le bon sens. La seule alternative pour renverser la tendance est le MEB/And sukhali Bignona qui a pour défi de regrouper toutes les intelligences des populations de Bignona d’ici et de la diaspora. Le MEB veut s’ériger en tampon entre les responsables politiques locaux et les populations qui vivent une fatalité. Mais si cela nécessite de passer par la mairie pour développer Bignona, le MEB est alors preneur. Interpelé sur ses rapports avec son ancien parti l’UFD, Aliou Coly estime qu’il est prématuré de parler de rupture. Pour l’instant, il se concentre sur la massification de son mouvement et se tourne résolument vers les actions qui ouvriront la voie de l’émergence de Bignona.

L.Badiane pour xibaaru.com