Affectation du COMZONE de KOLDA: L’école pleure un partenaire de taille

Exif_JPEG_420

« Tout compte fait, nous rendons gràce à Dieu pour tout le temps que nous avons passé ensemble » . Ainsi Kabiné Diané a démarré sont discours d’honneur au colonel commandant la zone militaire numéro 6. L’Inspecteur de l’Education et de la Formation (IEF) plongé l’assistance dans une atmosphére de tristesse. Car ici,  M Diané a étalé les résultats positifs gagnés par l’école gràce à son partenariat avec le commandement de la zone militaire numéro 6. A en croire l’inspecteur, si les valeurs civiques sont bien précises dans les écoles, c’est que l’armée a joué sa partition.  » Vous nous avez aidé à restaurer les valeurs civiques à l’école  » a lancé Kibiné Diané. Rappelant les différentes actions menées par l’armée vis à vis des écoles, comme l’appui en fournitures, la réhabilitation ou rénovation de bàtiments et salles de classes.. La zone militaire est toujours restée au coeur des événements scolaires tels que les cérémonies de consécration, des journées culturelles, et autres. Ici, ce partenaire apporte tout le matériel nécessaire et assure la sécurité des lieux. Le concept « armée-nation » est une réalité à Kolda et surtout dans les écoles. Ce qui fait dire a Kabiné Diané que l’école Koldoise perd un partenaire de taille. D’ailleurs, les éléves maîtres ont entonné une chanson à l’endroit du colonel Mamadou Gaye, non seulement pas à son honneur, mais  justifie la tristesse d’un coeur qui perd son jumeau. Malgré tout, l’inspection de l’éducation et de la formation s’ouvre au colonel entrant Philip Dia,  à qui il invite à poursuivre l’oeuvre de son prédecesseur.
EL HADJI MAEL COLY