Adji Mergane Kanouté et L’UDS/A à fond pour le triomphe de Macky et du OUI

Communiqué de Presse

Au Sénégal, les membres de l’opposition réunis au sein de la ‘’Coalition du non’’ continuent de faire leur show tympanisant les populations, au passage, avec leurs appels au vote sanction contre Macky Sall, assimilable à des braiements.

Tout comme l’idiot et le sage, ils préfèrent regarder le doigt du sage, en l’occurrence le président Macky Sall qui leur indique la voie à suivre au lieu d’emprunter le chemin vers lequel il a pointé le doigt. Y a-t-il alors plus aveugle que celui qui a des yeux et qui ne veut rien voir ? À l’heure où, dans le monde, les adversaires se comportent en compatriotes, s’opposent tout en s’unissant pour amener à bon port le destin de leur pays, au Sénégal, des adeptes de la politique politicienne, s’identifiant à une opposition, continuent de faire du sur-place, en tentant d’entrainer dans leur égarement des populations dans leur course folle contre le développement. Nous, partisans du vote massif du oui, sommes convaincus de la maturité des Sénégalais qui, en 2012, ont vomi celui qui a tenté de faire passer le quart bloquant, celui qui avait rangé dans sa poche l’engagement selon lequel il ne saurait marcher sur des cadavres pour aller au palais pour se lancer dans la course pour un troisième mandat. Laquelle a été à l’origine de plusieurs pertes en vie humaine.

 

À quelques heures, de la fin de la campagne référendaire, il sonne l’heure pour les électeurs de se préparer à passer aux urnes pour exprimer leur choix. Ce choix nous, l’Union pour le développement du Sénégal authentique (Uds/A), le voulons et le souhaitons favorable au camp du oui pour un Etat de droit, pour l’avancée de la démocratie. Mais aussi pour permettre au régime de verrouiller la constitution et de le mettre à l’abri du patron de ces prêcheurs du non, qui sont obnubilés plus par leurs intérêts crypto-personnels que par des ambitions de développer le Sénégal et de le mettre sur les rails de l’émergence.

 

Nous n’avons de leçon à recevoir de personne de ceux-là qui, en réalité font uniquement l’âne pour avoir du son et appellent à ne pas voter oui au référendum pour juste tenter de barrer la route au président Macky Sall. Nous appelons à voter oui pour «la modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique ; la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection ; la promotion de la gouvernance locale et du développement territorial par la création du Haut Conseil des collectivités territoriales ; la reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens : droits à un environnement sain, droit sur leur patrimoine foncier et leurs ressources naturelles ;  le renforcement de la citoyenneté par la consécration de devoirs du citoyen ; la restauration du quinquennat pour le mandat présidentiel, y compris la question de l’applicabilité immédiate de la réduction à cinq ans du mandat de sept ans en cours ; le renforcement des droits de l’opposition et de son Chef ;  la représentation des Sénégalais de l’extérieur par des députés à eux dédiés ; l’élargissement des pouvoirs de l’Assemblée nationale en matière de  contrôle de l’action gouvernementale et d’évaluation des politiques publiques ; la soumission au Conseil constitutionnel des lois organiques pour contrôle de constitutionnalité avant leur promulgation ; l’augmentation du nombre des membres du Conseil constitutionnel de 5 à 7 ; la désignation par le Président de l’Assemblée nationale de 2 des 7 membres du Conseil constitutionnel ; l’élargissement des compétences du Conseil constitutionnel pour donner des avis et connaître des exceptions d’inconstitutionnalité soulevées devant  la Cour d’Appel ; la constitutionnalisation des principes de la décentralisation et de la déconcentration ; l’intangibilité des dispositions relatives à la forme républicaine, la laïcité, le caractère indivisible, démocratique et décentralisé de l’Etat,  le mode d’élection, la durée et le nombre de mandats consécutifs du Président de la République.

 

Autant de points qui, selon son Excellence le président de la République, Monsieur Macky Sall, favoriseront, en définitive, l’égale dignité des citoyens mais aussi  le Gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.

 

Vive le Sénégal

Vive la démocratie

Que le oui l’emporte massivement

 

 

Pour  l’Union pour le développement du Sénégal authentique (Uds/A)

Adji Mergane Kanoute