Académie de Kédougou : Cheikh Faye prend conscience des tâches qui l’attendent

Cheikh Faye, le nouvel inspecteur d’Académie de Kédougou mesure à leur juste valeur la lourdeur des tâches qui l’attendent dans la région et estime avoir une vision claire de la politique à développer.
« Dans le contexte actuel du PAQUET, il y a une décentralisation accrue des responsabilités mais également des ressources. Beaucoup de ressources sont transférées au niveau des établissements, au niveau déconcentré jusqu’au niveau des écoles. Parallèlement à ce transfert de ressources, on donne la latitude à l’ensemble des structures à tous les niveaux d’élaborer des plans de développement de l’Education et de la formation prenant en compte leurs spécificités et leurs problèmes en échange des ressources. Tout cela est assorti de contrats de performances. Je sais parfaitement ce qui m’attend au niveau de cette région. Présentement aucune nomination à un poste de responsabilités ne se fait plus selon le bon vouloir du ministère de l’Education. C’est une sélection par un comité très coriace. C’est un projet professionnel, une enquête de moralité avant d’être nommé. Maintenant, le maintien à un poste ne dépend plus de « la longueur de son bras » ou de sa coloration politique. Ça dépend uniquement des performances et des résultats engrangés au niveau de la structure. J’en suis parfaitement conscient et j’entends travailler avec tout le monde pour lancer la région sur les rampes de l’excellence et du développement de l’Education » a-t-il confié.
Propos recueillis à Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com