Abdoulaye Ndoye du CUSEMS émet des doutes: ‘’Nous sommes déçus et inquiets ‘’

Cela fait deux de suite que le gouvernement du Sénégal et les syndicats sont en discussion. Ce pour trouver un terrain d’entente face aux mouvements d’humeur qui sévit dans plusieurs d’activités. Cependant, le résultat risque de surprendre plus d’un. Le secrétaire général du CUSEMS, Abdoulaye Ndoye a indiqué sur les ondes de la RFM que le résultat escompté risque de ne pas se produire.  ‘’ Nous sommes déçus  et inquiets ce que nous avons entendu ne nous rassure pas, les engagements ne sont pas   respecté et  les délais sont largement dépassés’’ renchérit M. Ndoye

Il explique ‘’ je dois rappeler que tout ce qui concerne l’allongement de l’indemnité de logement, le prêt rapport devait être fait au courant du mois de mai dernier.   Nous avons constaté que l’étude n’est pas objective, une insuffisance de données recueillis. Les organisations syndicales  avaient  formulé des recommandations et ce document on en parle plus’’.

Selon lui ‘’la matérialisation des accords signés, entre Etat du Sénégal et  les syndicats, un procès-verbal en date du 6 mai 2015 avec des engagements, des dates précises  des accords réalistes et réalisables. Il s’agit aujourd’hui de matérialisation de ces accords’’. Mais en pleine négociation les syndicalistes émettent des doutes.

‘’Nous n’avons pas de réponses précises de la part du gouvernement. Il ne peut dire qu’il n’a d’argent  pas et au même moment des dépenses de prestige  et budgétivore se font’’.

Il y a un arrêté   du ministre de l’économie et des finances du 8 février qui octroie des indemnités une information donnée par le syndicat des Impôts et Domaines. La question de la formation diplômant n’est toujours pas réglée, de nombreux professeurs attendent’’.

Waré Ndoye