Abdoulaye Bosco Sadio Maire de Goudomp : « Ici tout pousse mais tout pourrit »

Le Balantacouda et le Brassou continuent « de subir les séquelles de la création de la région de Sédhiou », c’est du moins une complainte du Maire de la commune de Goudomp. Soumettant les doléances des populations de ce département du sud de la région de Sédhiou, au Gouverneur qui y était en tournée, Abdoulaye Bosco Sadio,y est allé sans détours. « Il y’a le problème de l’intégration régionale. Le fait qu’il n’y est pas d’issu pour le passages de beaucoup de personnes entre les deux parties de la région », déplore l’édile de la capitale du Balantacounda. « Nous sommes polarisés par Ziguinchor. Que ce soit les produits halieutiques et arboricoles tout passe par Ziguinchor où sont payées les taxes au détriment de notre chef-lieu de région ».
Goudomp souffre de son désenclavement interne dû à l’absence de pistes de production. « Ici tout pousse mais tout pourrit », regrette Bosco Sadio. Ce discours laconique traduit la corvée à laquelle font face des producteurs pour évacuer leur récolte vers la route nationale 6 puis les acheminer vers les marchés de consommation du nord.
D’ailleurs, la Rn6, seul espoir des populations, est en cours de réhabilitation et le retard noté dans l’exécution des travaux accentue le calvaire de ces braves producteurs du sud.
« Nous sommes très, très inquiets. On ne sait pas quelle sera la suite qui va être réservé aux travaux de cette route », se lamente l’élu du peuple.
Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.com