ABDOU FATY, SG SELS/A : «Tous les enseignants doivent procéder à un débrayage»

«En riposte contre les redéploiements, nous avons demandé à tous les enseignants de procéder à un débrayage, surtout ceux qui sont dans les circonscriptions académiques concernées. C’est le cas à Thiès, Guinguinéo, Goudoump. Ces redéploiements ne sont pas basés sur la concertation. C’est un avertissement. Nous avons déposé un préavis de grève pour dénoncer la lenteur dans la matérialisation des accords, exiger le respect de la gestion du personnel démocratique. Nous sommes d’accord sur le principe du redéploiement. Mais cela demande un temps sur des bases très claires. Nous ne pouvons pas payer les peaux que nous n’avons pas cassées. Nous nous réserverons le droit, à l’expiration de notre avis, de dérouler des plans d’actions».