A Tamba, on jette des chiens dans des…puits

Des chiens dans un puits. Voilà ce que Ndoga Babacar, commune du département de Tamba, vit depuis le mois dernier. En effet, il y a un mois, un chien vivant a été jeté dans l’unique puits de ce village. Le village a été privé d’eau pendant un certain temps, jusqu’à ce que le chien soit retiré et le puits purifié. Mais le phénomène s’est reproduit la semaine dernière et en plus grave encore. Un chien dont les yeux avaient fini d’être retirés a, en effet, été encore jeté dans le puits, la semaine dernière. Pour le sortir du puits, il a encore fallu faire venir les sapeurs-pompiers de Tamba pour retirer la bête. Et le temps que le puits soit nettoyé et purifié, les femmes de Ndoga Babacar, chef-lieu de la commune qui n’a pas d’eau courante, souffrent le martyr. Car les femmes se tapent désormais chaque jour des kilomètres pour aller puiser de l’eau dans les puits des villages environnants. La gendarmerie qui a été saisie a ouvert une enquête. Car certains parlent de sacrifices liés à la politique, d’autres de pratiques mystiques et même sabotage.