8 Mars à Tamba : les femmes en visite à la MAC

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, ce 8 mars celles de Tambacounda se sont retrouvées autour d’une plateforme. Et pour permettre à toutes les femmes de Tambacounda de se sentir concernées par cette journée, la plateforme a rendu une visite à leurs sœurs détenues à la maison d’arrêt et de correction, histoire de les associer à ladite fête. Une visite empreinte d’émotion avec une mare de larmes ayant coulé des yeux des unes et des autres. Une manière très simple de leur signifier qu’elles font aussi partie de la fête, même étant dans les liens de la détention. Madame Diarra née Françoise Diouf, présidente de l’amicale des femmes enseignantes de Tambacounda, présente à la visite a dit toute la joie qui l’anime en voyant les femmes impliquer les détenues dans l’agenda de la journée. « Elles font partie de nous et méritent tout notre respect, notre soutien et notre considération. Beaucoup d’entre elles, y sont aujourd’hui par méconnaissance de certaines dispositions de la loi. De ce fait, elles ne doivent pas être oubliées et stigmatisées ». Elle poursuit, « pour cette année, la plateforme a collecté beaucoup d’articles pour venir en aide aux femmes en détention dont des détergents pour leur linge et toilettes jusqu’aux serviettes hygiéniques en passant par des ventilateurs et autres tissus, rien n’a été de trop pour ce faire ». L’une des détenues qui a porté la parole de ses consœurs s’est réjouie de l’attitude des femmes qui ont bien voulu penser à elles. « C’est un acte humanitaire », lance-t-elle, le visage chancelant. « Nous vous en remercions infiniment », martèle la détenue, la voix étreinte d’émotion. Le directeur de la prison a lui aussi mis à profit cette occasion pour demander à la plateforme des femmes de parrainer certaines détenues, surtout celles n’ayant pas de familles à Tambacounda.
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com