4,9 milliards de l’AFD pour la formation des jeunes aux métiers du bâtiment

Le Centre sectoriel de formation professionnelle aux métiers du bâtiment et des travaux publics de Diamniadio (Csfp-Btp), a reçu, ce mercredi, André Vallini, Sous-secrétaire d’Etat du gouvernement français chargé du Développement et de la Francophonie, et une délégation de l’Agence française du développement (Afd) conduite par Mme Laurence Hart, la directrice à Dakar. Cette visite entre dans le cadre du financement de la seconde phase du Projet d’appui au renforcement de la qualification des ressources humaines par la formation professionnelle (Pqrh2). Un programme qui verra la construction de trois nouveaux centres, dont deux à Diamniadio, pour une enveloppe globale de 4,9 milliards de francs Cfa par l’Afd. Selon le Sous-secrétaire d’Etat français, ces centres ouvrent des branches comme le bâtiment et les travaux publics dans lesquels il y aura toujours du travail. « Le plus important, dit-il, c’est de former la jeunesse, de lui donner un métier pour être sûr qu’elle pourra en tirer profit tout au long de sa vie ».
Le centre sectoriel de formation professionnelle aux métiers du bâtiment et des travaux publics de Diamniadio compte 131 apprenants répartis en quatre filières. Pour M. Vallini, cette « coproduction » entre le gouvernement de Sénégal et l’Agence française de développement (Afd), et le secteur privé est un exemple de « coopération intelligente qui va permettre à des jeunes sénégalais d’avoir un bon métier et une vie épanouie» ». Le projet piloté par le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, a pour objectif de construire trois centres sectoriels de formation. Cet investissement, selon Mme Laurence Hart de l’Afd, permettra l’édification d’un Centre de formation aux métiers de l’automobile, poids lourds, deux roues et des machines hors-bord, d’une Unité de formation aux métiers de la maîtrise énergétique à Diamniadio, et enfin d’un Site de formation aux métiers du machinisme agricole à Diama, dans la région de Saint-Louis.

L’ouverture de ces centres est prévue pour le mois d’octobre 2016, selon El Hadj Malick Gaye, Directeur général de l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public contre le sous-emploi (Agetip). Ayant en charge la maîtrise d’ouvrage pour le compte du ministère de tutelle, M. Gaye informe que « le marché de l’équipement est déjà signé et nous comptons équiper l’ensemble de ces centres en fin d’année pour permettre une ouverture correcte de ces deux centres ». La filière maçonnerie béton armé, la filière installation sanitaire et la filière voirie et réseau divers et un département énergie solaire, sont les différents secteurs de formation, d’après Bada Sissoko, directeur du centre Csfp-Btp de Diamniadio qui a été créé en 2005 et a vu sa première promotion sortir en 2011.