13 février 2005 – 13 février 2017: 12 ans que nous quittait Ndiaga Mbaye, « la mémoire du Sénégal »

Il y a 12 ans nous quittait le grand maître parolier, El Hadj Ndiaga Mbaye. Le chanteur et griot sénégalais est décédé à 57 ans, le à Dakar, suite à une longue maladie. Il  a été enterré à Touba, lieu saint du Mouridisme.

Sa voix unique et rauque a longtemps bercé le cœur des adultes et des jeunes avec des chansons empreintes de sagesse et de réalité. Des paroles qui évoquaient avec brio des thèmes aussi variés que la mort, l’amitié, l’amour, les valeurs morales qui ont façonné le Sénégal. Des chansons qui trouvent écho dans toutes les générations du pays. « Beuguenala », « Nieti Abdou », « Naniou Mougne » et d’autres encore….font aujourd’hui partie du patrimoine musical et culturel sénégalais.

Considéré par Youssou Ndour comme une bibliothèque, un poète, Ndiaga Mbaye faisait partie, depuis 1966, de la troupe des illustres artistes du Théâtre National Daniel Sorano de Dakar.

Le Sénégal pleure encore la mort du fatickois qui a été consacré, par un film documentaire, « Le Maître de la parole : El Hadj Ndiaga Mbaye, la mémoire du Sénégal » de Hamidou Dia et Laurence Gavron.

Senego

Partager

Laisser un commentaire