Prévision…Les récoltes seront bonnes à Kédougou

Le gouverneur de région, par ailleurs, président du comité régional de suivi de la campagne agricole 2014-2015 vient de boucler une tournée économique dans différents sites de production agricole du département de Kédougou. La situation trouvée sur place donne le signe d’une bonne production agricole.
C’est en compagnie des chefs de services de l’administration territoriale (sous-préfet de Bandafassi, Préfet de Kédougou) et des partenaires (PAPIL, Bamtaaré, PADAER…) que M William Manel, gouverneur de région a déroulé cette tournée. Ainsi, la délégation s’est-elle rendue respectivement à Bandafassi Peulh, à la ferme 2 des femmes de Kédougou, à Diaguiri puis à Samécouta.
Dans tous les champs visités, en plus de se féliciter de l’accompagnement des différents partenaires (PAPIL, Bamtaaré, PROMER, les producteurs ont rassuré l’administration quant à la qualité et à la quantité de la production agricole. Cependant, ils ont profité de cette occasion pour décliner les véritables obstacles à leur plein épanouissement.
« Nous souffrons de l’insuffisance de matériels agricoles, un seul tracteur que nous avons ne peut pas couvrir toute la zone. Nous avons besoin de matériels de post-récolte. Si nous arrivons à obtenir des matériels de post-récolte, d’ici deux à 3ans, Kédougou sera l’un des greniers du Sénégal » a témoigné M Malal Barry, secrétaire général du gie des riziculteurs de Bandafassi.
Par ailleurs il faut signaler que ce gie a été créé depuis 1990. Il a cultivé cette année 52 ha de riz dont 30 ha avec le PADAER c’est à dire (15 ha de riz marchand et 15ha de multiplication de semences), 15 ha avec le PAPIL et 12 ha avec la FAO.
M William Manel, le gouverneur de région se dit très réconforté par cette visite.
« Le comité régional de suivi de la campagne agricole accompagner l’évolution des cultures, les préfets de Saraya et Salémata sont en train de faire la même activité dans leurs départements. C’est vrai que nous recevons régulièrement des comptes-rendus la DRDR par rapport au suivi de la campagne agricole mais j’ai tenu à ce que le comité se déplace dans les champs, dans les rizières pour voir un peu ce qui s’y passe. Ce que nous avons vu est rassurant et cadre parfaitement avec la vision du chef de l’Etat qui veut que l’agriculture soit boostée. Sa principale ambition est de faire du Sénégal, un pays autosuffisant en riz en 2017. Aujourd’hui, ici et aussi bien dans les trois autres sites que nous avons visités, les superficies sont très grandes et exploitées en général par des femmes. Ce que nous avons vu nous conforte dans l’idée que nous allons atteindre les objectifs assignés à la région de Kédougou dans la production de spéculations aussi bien, le riz, le maïs que les autres. Nous repartons rassurés » a-t-il indiqué.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com