10.000 apprentis vont être formés au niveau CAP

Pour assainir et formaliser le secteur, le ministère de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage a organisé, hier, un atelier de validation technique du document de politique nationale pour un apprentissage rénové. L’objectif, c’est de mettre un outil de formation pour permettre, dans un délai court, aux jeunes et apprentis des ateliers de la place de recevoir une formation de qualité qui va être sanctionnée par un diplôme. « Nous allons former 10 000 jeunes par an. Cela veut dire que nous allons former 10 000 et donner un diplôme niveau Cap à ces jeunes-là et du point de vue de la méthode », explique Siré Bâ, conseiller technique N°1 du ministre de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage.
Sur la méthode, il souligne : « Nous identifions des maîtres artisans, nous sélectionnons des ateliers qui sont dans les quartiers. Si vous prenez 2 000 maîtres artisanats et vous demandez à chaque maître de former cinq élèves, ça fait donc 10 000 élèves. Donc ce sont 10 000 apprentis que nous allons prendre en charge dans une formation qui sera clairement identifiée et nous voulons le faire par l’approche à travers les compétences », selon le conseiller technique N°1 du ministre de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage. Une rencontre qui a vu la présence de tous les acteurs de la formation professionnelle.