La coloration abîme-t-elle vraiment nos cheveux ?

Quelle que soit la coloration choisie, elle contient de l’ammoniaque et des produits oxydants à base d’eau oxygénée. Cependant, les doses sont actuellement réduites. En effet, grâce aux nombreuses recherches et à l’expérience, les grandes marques de coloration proposent aujourd’hui des produits performants.

 

Les nouvelles gammes de coloration sont maintenant moins agressives pour les cheveux, voire plus du tout. D’ailleurs, les produits de coloration à forte oxydation, que ce soit pour une décoloration ou une coloration permanente, sont de moins en moins prisés. Certains ne sont même plus proposés sur le marché.

Quel type de coloration choisir ?

Il existe plusieurs types de coloration. La coloration permanente couvre efficacement les cheveux blancs et peut offrir plusieurs possibilités. Elle est adaptée pour éclaircir la chevelure, la foncer ou rester dans le même ton que la couleur naturelle. Elle permet également d’apporter de jolis reflets aux cheveux. Le principal avantage de la coloration permanente est qu’elle ne s’élimine pas avec le shampooing. L’autre catégorie de coloration est le ton sur ton ou la semi-permanente. Elle n’éclaircit pas, mais colore dans la nuance d’origine ou la rend plus foncée. Elle donne aussi des reflets et couvre jusqu’à 50% des cheveux blancs. Une coloration de ce genre permet d’obtenir une légère modification de la couleur naturelle et quelques reflets. La coloration ton sur ton s’élimine au shampooing.

Comment colorer ses cheveux chez soi ?

Si vous faites vos premiers pas dans la coloration, il faut commencer par comparer la teinte naturelle de la racine de vos cheveux avec un nuancier. C’est, sans aucun doute, un geste essentiel afin de s’assurer d’un bon résultat. Si vous avez quelques cheveux blancs, une coloration non permanente conviendra parfaitement. Si vous faites partie de celles qui ont des cheveux poivre et sel, il est conseillé d’opter pour une coloration permanente. Il existe dans le commerce des kits prêts à l’emploi avec des explications claires et détaillées.

Coloration : à quel rythme ?

Vous pouvez faire une coloration toutes les trois semaines. Si vous êtes déçue par la première couleur que vous avez obtenue, il est tout à fait possible de recommencer la semaine suivante. Cependant, si vos cheveux sont bien entretenus, les risques de ratage sont très minimes. Entre les colorations, il est fortement recommandé d’utiliser des shampooings doux et d’entretenir éventuellement les reflets avec des raviveurs de couleurs. Généralement, des colorations répétées n’affaiblissent pas les cheveux. Par contre, ils deviennent plus fins et secs au fil des années. D’où l’intérêt de les nourrir après chaque shampooing.

Afriquefemme

Partager

Laisser un commentaire