L’expression «à la queue leu leu» a fait son apparition dans le courant du Moyen Age.

A cette époque, un «leu» désignait en ancien français un loup. Cette locution fait ainsi référence à ces animaux, alors plus présents dans les campagnes, qui se déplaçaient souvent les uns derrière les autres. Cela a donné naissance à l’expression «à la queue du leu, un leu». Celle-ci a été progressivement simplifiée, car il était courant à l’époque de supprimer les articles entre deux mots. Elle est mentionnée au XVIe siècle par Rabelais, dans Gargantua.

Un jeu s’est ensuite appelé de la sorte, où les enfants se mettaient en file indienne et se passaient un camarade qu’ils portaient sur leur dos. Enfin, même si «leu» a progressivement été remplacé par le terme «loup» dans le langage, «La Queuleuleu» est restée dans l’imaginaire populaire, inspirant plusieurs chansons.

 

Laisser un commentaire