Accueil Secrets de femmes Comment se maquiller enceinte ?

Comment se maquiller enceinte ?

Plus votre grossesse avance et plus les proportions de votre visage changent. Joues qui s’arrondissent, impression que le nez s’épate, que les yeux rétrécissent… Vous avez du mal à vous reconnaître.

Pendant la grossesse, le corps change et le visage aussi est sujet à des transformations. S’il n’est pas toujours facile de se faire à sa nouvelle image, pas question qu’elle constitue un élément négatif pour votre moral. Vous êtes enceinte, vous prenez du poids et c’est NOR-MAL ! Et si vous n’arrivez pas à vous y faire, rien ne vous empêche de tricher un peu, afin d’être en accord avec vous-même et de vous sentir à l’aise dans vos Stan Smith.

L’idée ? Sculpter votre mine là où les volumes ne vous conviennent pas. N’oubliez pas que grâce à la grossesse, vous bénéficiez de ce petit truc en plus, sur lequel il faut capitaliser. « Enceinte, on a un glow naturel. L’idée va être de le pousser, d’accentuer la radiance et de tricher un peu sur le possible double menton, avec un peu de contouring » nous explique Carole Colombani, make up artist.

 Quand on a pris des joues ?

On vient de le voir, l’astuce pour gommer un peu les volumes, c’est de miser sur le contouring. Un jeu d’ombres et de lumière qui se fait grâce à l’utilisation de deux poudres : l’une claire, pour les zones que l’on souhaite mettre en valeur, l’autre foncée, pour celles que l’on veut diminuer, à toujours mettre en premier.

« Pour rendre le double menton moins visible, appliquez la poudre foncée sur l’os, de la mâchoire vers le menton. Ensuite, faites la même chose au niveau du creux des joues en partant de la racine des cheveux (au niveau de l’oreille) jusqu’au milieu de la joue, dans un mouvement qui descend, afin de dessiner le creux. » détaille la pro. Et si vous avez du mal à visualiser le creux d’origine, mieux que l’astuce des lèvres en cul de poule pour le révéler, l’idéal est d’avoir une lumière qui vient du haut, comme dans les ascenseurs. En faisant ressortir la pommette, elle va aussi révéler son ombre, c’est là que vous devrez poser la poudre foncée. Ensuite, passez à la poudre claire pour rehausser les zones bombées, qui donnent de la lumière. Soit : au niveau du bombé de la pommette, en dessous du sourcil, à l’intérieur de l’œil, au niveau de la tranche du nez, au-dessus de la lèvre supérieure (au niveau de l’arc de cupidon). Et n’hésitez pas à allier blush et contouring. Si vous gardez la main légère, le combo sera gagnant, comme nous l’a confirmé l’experte Maybelline : « Le contouring va sculpter et le blush, donner un côté bonne mine. Je mets toujours un blush pêche rosé que je fais venir dans l’autre sens, d’abord sur la partie bombée que je tire vers l’oreille, comme si je voulais fondre le rose dans le beige du contouring ».

Quand on a le nez qui s’épate ?

Là encore, la technique du contouring est de mise.  A ceci prêt qu’il va falloir adapter votre outil à la superficie en utilisant un pinceau à paupière. « Posez la poudre foncée au niveau des ailes et des narines extérieures du nez. Evitez la pointe du nez qui, comme les arrêtes, devra être mise en lumière avec la poudre claire par la suite. Cela a peut paraître un peu technique mais rassurez-vous c’est très simple.

Quand on a l’impression d’avoir des yeux plus petits

Vous vous attendez à sortir votre palette et à voir votre routine beauté s’allonger d’au moins 5 minutes. Que nenni ! L’astuce qui marche en deux deux ? « Le recourbe-cils ! C’est vraiment un outil qui sauve et qui allonge le regard. Un passage suffit. Ensuite, il ne faut pas hésiter à appliquer plus de mascara (très noir) que d’habitude. Insistez sur les cils extérieurs afin que les ombres portent davantage à cet endroit. Personnellement, j’applique le mascara vers le haut sur la partie centrale, et le dernier quart vers l’extérieur, en allongeant les cils vers les tempes. » nous souffle Carole Colombani.

Quand on a des cernes

Enceinte, les nuits sont mouvementées et elles peuvent laisser des traces. Pour les camoufler, notre maquilleuse nous conseille d’utiliser un correcteur légèrement orangé avant un anti-cernes adapté à la couleur de la peau. Une technique également valable pour tous les défauts de pigmentation, comme les taches par exemple. « Optez alors pour un pinceau très fin pour le correcteur. L’idée, c’est d’intervenir de façon très précise, et de ne pas déborder sur la peau normale. Ensuite, vous pouvez appliquer l’anti-cernes avec un pinceau fluffy, assez mou, qu’on utilise pour du fard à paupières en temps normal. Ainsi, vous pourrez l’estomper afin de ne pas avoir de démarcation » précise la make up artist. Une astuce également valable avec un correcteur vert, sur des boutons.

Quand la peau change

Lorsque l’on est enceinte, les cheveux paraissent plus beaux, comme « changés ». Or ce ne sont pas les seuls à subir des modifications : la peau aussi. Ainsi elle peut devenir sèche ou à contrario, être en proie à de l’acné de grossesse. Dans le premier cas, on peut vite constater que le fond de teint « craque » au cours de la journée, ce qui n’est pas très seyant. Deux solutions à cela : opter pour un fond de teint cushion, chargé en agents hydratants, ou ajouter un sérum à son produit habituel.

Quand on doit éviter le soleil

Enceinte, le risque c’est de voir son minois marquer d’un mélasma, aka le masque de grossesse. Mais pas question pour autant de rester pâlotte. Carole Colombani nous propose d’opter pour un bronzer liquide  » c’est comme une poudre bronzante, mais dans une texture très fluide. Je trouve que ça donne un côté doré, un glow, beaucoup plus naturel qu’une poudre ». Son astuce pour l’appliquer ? « Prenez deux trois gouttes sur le bout des doigts, chauffez le produit avec les deux mains puis tapotez l’ensemble du visage ».

Magicmaman

Partager

Laisser un commentaire