Près de deux tiers des personnes atteints d’asthme rencontrent des difficultés dans leur sexualité à cause de la maladie, selon un sondage britannique.

Si votre vie sexuelle est affectée par l’asthme, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul/e, et il existe des solutions. D’après un récent sondage britannique mené sur 544 volontaires et cité par BBC news, plus des deux tiers (68%) des personnes souffrant d’asthme déclarent que la maladie influence leur sexualité. Certains vont même jusqu’à limiter le nombre de rapports, voire à s’en abstenir. Un signe, d’après les experts, que les patients ne contrôlent pas complétement leurs symptômes et qu’ils ont besoin de conseils.

La moitié des participants au sondage affirme qu’ils seraient plus confiants sexuellement s’ils ne souffraient pas d’asthme. Dans 15% des cas, la maladie a contribué à la rupture du couple. Certains parlent de crise d’asthme sévère provoquée par un orgasme, d’autres d’impossibilité de pratiquer du sexe oral à cause des problèmes de respirations, etc.

Les solutions

Le premier pas pour venir à bout des difficultés liés à l’asthme consiste à parler ouvertement de ce problème avec son/sa partenaire. N’hésitez surtout pas à demander conseil à votre médecin traitant, qui peut apporter de nombreuses solutions. N’ayez pas honte, l’asthme est une maladie répandue, et votre partenaire n’a peut-être aucun problème à vous voir utiliser votre inhalateur pendant les rapports sexuels.

Essayez de noter vos symptômes et de comprendre ce qui les déclenche exactement. Prenez vos médicaments au bon moment, et réduisez les risques autant que possible : pas d’alcool, pas de latex, ni aucun autre comportement auquel vous êtes sensible. Si les difficultés continuent, consultez de nouveau. Ne jetez pas l’éponge, vous pouvez retrouver confiance dans votre vie sexuelle malgré l’asthme !

Santemagazine

PARTAGER