Youssou Ndour conseille sa fille

Conseil de Youssou à sa fille (My Daughter)

 Chers amis, je m’en vais vs décortiquez la chanson My daughter/sama dome.

Dans cette chanson sortie en Août 89 sous l’album international The Lion et produit par le label Virgin, Youssou Ndour par l’entremise du titre de la chanson (My daughter) mot anglais qui signifie ma fille, parle à la jeunesse. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que le jeune a un certain âge est dans une situation délicate, les moments où il commence à avoir des ambitions dans la vie, les moments où il commence à avoir des projets, c’est en ce moment qu’il commence à connaître ce qu’est la vie, à rencontrer des difficultés. Ça commence à l’âge de 22ans a dit la star planétaire. C’est ainsi qu’il donne des conseils à la jeunesse comme s’il parlait à sa propre fille, sachant qu’il considère la jeunesse comme sa fille.

Cette chanson est la suite de l’opus sama dome qu’il a chantait Trois ans avant en 1986 sous l’album Jamm-la paix Vol 12. Ainsi toujours dans la dynamique de conscientiser les jeunes qui sont à la fleur de l’âge dans My daughter : L’artiste dit : « Sama doom gnaar foukki aat akk gnaar, wouy fukki aat ak gnaaro, dinga guiss gnaawtééfou adounyaa bé, Noo your best me yoolélé do not follow your heart, my daughter do not follow your heat. Sou fukki niit di gass, fukki niit di soulo, peund bay beuri lol rék wayé payor dou meuna am, lou way yénné woul bopam boumou ko yénné moromam, bilay woolounala ». Ici Youssou Ndour fait voir à la jeunesse le caractère ambigue et énigmatique de ce monde. Il leur parle des mésaventures de ce monde. En outre, étant jeune et voulant réussir, on peut être confronté à des heurts, à des obstacles car on peut même te barrer la route, c’est pour cela l’artiste dit qu’il faut faire attention, et ne pas suivre ses désirs de trop. De plus, il donne un oxymore, une sorte de conte plein de sens où il dit : Si dix personnes sont en train de construire quelques choses et au même moment, 10 autres personnes déconstruisent ce que les 10 premières ont déjà construits, comment on peut avoir quelques choses de concret et de palpable.
Vu cela, force est de reconnaître que l’artiste fustige la méchanceté, la jalousie et essayent de l’expliquer à la jeunesse. Et pour terminer il lui dit ce que l’argent (le nerf de la guerre) peut faire faire les hommes à leurs semblables. Ainsi il dit : « Nitangi réy gnabootam ngir woutoum alal sama doomé , niitangi réy morromam ngir woutoum alal sama dommé » donc my best do not follow your heart !!! Ne suivez pas ce que vos désirs vous dictent mais pensez le monde.
Le meilleur reste à venir !!!