WIRI WIRI : Ce feuilleton qui nous ressemble

Diffusé les lundis et vendredis sur la Télévision Futurs Médias (Tfm), avec la possibilité, pour le téléspectateur, de se rattraper ensuite sur Internet, c’est le feuilleton à succès du moment. Signé « Soleil Levant », la troupe de Sanekh et compagnie, Wiri Wiri, qui en est à son 100ème épisode, raconte l’histoire d’une gentille jeune femme persécutée par son acariâtre belle-mère, en l’absence de son émigré de mari, qui a l’air de gober tout ce que lui raconte maman, et dont elle finit par se séparer…Pour épouser, en secondes noces, un riche monsieur qui a tout du gendre idéal, mais avec un passé de gangster aux Etats-Unis, et qui pourrait bien être le fils perdu de l’intraitable bellemère. Vous suivez ? Elle est là, l’intrigue…Sauf que le scénario a plutôt l’air de se chercher en ce moment, avec la récente intrusion de la chanteuse Viviane Chidid et du lutteur Balla Gaye 2, qui ferait presque songer que derrière, on improvise plus ou moins. Le bon point de Wiri, au-delà de son côté crédible et vraisemblable, c’est sans doute son jeu d’acteurs : Ndèye Coumba Diarra, Ndiassé Ndiaye, Cheikh Ndiaye, et les autres…De quoi pardonner au feuilleton ses quelques incohérences et sa pub pas toujours très subtile