Waly Ballago Seck doit faire attention à ses « Kobas »

Tout le monde s’accorde à reconnaitre que le jeune chanteur Waly Ballago Seck est au « milieu », pour ne pas dire au sommet de son art. Car entre sommet de son art et mordre la vie à pleines dents, il y a tout un boulevard à traverser. Ce que le fils adoré de Thione Seck n’a pas encore compris. Car, ces derniers temps, son nom est mêlé, à tort ou à raison, à plusieurs affaires louches et nébuleuses. Certainement du fait de son mauvais entourage. Or, c’est un secret de polichinelle que toute une bande de voleurs, d’escrocs et de truands gravite autour de la personne de Waly Seck. A ce rythme, fatalement, l’homme et la star risque d’être victimes, un jour de leur ouverture et de leur générosité. Et « Le Témoin », en bon père de famille, conseille à notre Waly national de se débarrasser rapidement de certaines personnes malfaisantes – genre « kobas » – de son entourage et d’éviter les mauvaises fréquentations. Et surtout, surtout d’être prudent sur l’achat des voitures de luxe dont il ignore l’origine. Il doit aussi éviter de tomber dans les « amours » pièges de certaines filles. Car, entre la Section des recherches de la gendarmerie et la Division des Investigations criminelles (Dic), ça sent le roussi pour Waly Seck! Billahi, parole de « Témoin »…
Le Témoin