Wade n’a pas encore livré son dernier combat. Sa dernière bataille va être livrée en 2017 ou en 2019…

« Wade possède encore 20 à 22% de l’électorat sénégalais, son dernier combat va être livré en 2017 ou…. ». C’est l’analyse du journaliste-politologue Yoro Dia. Invité de l’émission Opinion sur Walf Tv notre confrère explique : « Wade n’a pas encore livré son dernier combat. Sa dernière bataille va être livrée en 2017 ou 2019. Il ne peut pas gagner, mais il peut faire perdre aux prochaines élections ». Selon Yoro Dia, l’ancien Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a encore une grande marge de manœuvre sur la vie politique du Sénégal. Même s’il ne peut pas remporter les prochaines joutes électorales. S’agissant de la brouille à l’Assemblée nationale, Yoro Dia estime qu’il n’y a pas de crise dans cette institution, malgré l’affaire Modou Diagne Fada pour le contrôle du Groupe parlementaire « Libéraux et Démocrates ». « Modou Digne a tort. On ne peut pas se prévaloir de sa propre turpitude. C’est une question à la fois banale et vénielle », a-t-il relevé, arguant qu’on ne peut pas dissoudre l’Assemblée nationale à cause de cette affaire. Par ailleurs, Yoro Dia appelle les parlementaires à transposer la passion de l’affaire Fada aux questions d’intérêt national. « On aurait bien aimé que cette passion soit axée autour des questions nationales comme la crise en Casamance, l’Education, le terrorisme, la mise en œuvre du Pse, a-t-il souligné.
Actusen