Voici le Ministre accusé de tentative de viol

C’est une publicité dont se serait bien passé le ministre conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf. Hélas ! Ce qui est fait est fait.*

Il aurait violenté une ancienne émigrée en instance de divorce avant de tenter de la violer. C’est du moins la version de la plaignante qui s’est confiée à nos confrères de Dakaractu.com . A en croire la dame qui se présente comme une « web-designer », elle devait polir l’image de la société du ministre. C’est ainsi qu’elle a été reçu lundi dernier au bureau d’Arona Coumba Ndoffène Diouf. Seulement, entre lundi et vendredi, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts. Selon la dame qui a gardé l’anonymat, après avoir présenté au ministre son travail, ce dernier se serait ravisé sur le montant qu’il devait lui verser. C’est tout ce qu’il fallait pour que la web-designer mette un terme à sa collaboration avec le ministre-conseiller. Mais ce dernier ne l’entendra pas de cette oreille.

Joignant l’acte à la parole, il aurait violenté son hôtesse avant de tenter d’entretenir avec elle des rapports sexuels sans son consentement. Pour tous ces faits, la dame qui a connu Arona Coumba Ndoffène Diouf par l’intermédiaire de ses parents a saisi le procureur et n’entend pas reculer. Cependant, elle ne devrait pas compter sur le soutien de ses parents qui, selon Dakaractu , ont regretté le comportement de leur fille. Pour ainsi dire, ils prennent fait et cause pour le ministre-conseiller car, arguent-ils, ce dernier a tout fait pour la plaignante. En ce qui le concerne, Arona Coumba Ndoffène Diouf qualifie son accusatrice d’activiste et dit attendre la plainte de pied ferme.