Violence des « navétanes » : Bignona prend sa dose

Le championnat national populaire (navétanes) rime souvent avec violence dans les stades, c’est connu de tous. Et cela, c’est à cause de son caractère populaire. Et ce qui se passe à Bignona ces derniers jours en est la preuve parfaite que ce championnat doit être mieux encadré. En effet, depuis quelques temps, les prémisses d’une violence durant les matchs se développait petit à petit et hier Jeudi, la confrontation était inévitable entre partisans de deux ASC différentes. Les deux ASC en questions sont HLM et Monaco de la zone 2 de la commune de Bignona. La rencontre s’est déroulée au terrain municipal et s’est soldée par le score d’un but à zéro en faveur d’HLM sur pénalty. Justement c’est ce pénalty transformé qui est la source de ce qui s’est passé après. Les supporters de Monaco ont jugé ce pénalty « arbitraire » et qui n’est rien d’autre que « le fruit de l’imagination de l’arbitre.» Le match est allé jusqu’à son terme et c’est sur le chemin du retour après la rencontre que les choses ont dégénéré. Arrivés au rond point Emile Badiane, les supporters ont alors décidé de jouer les prolongations en solder leurs comptes. Les deux camps ont alors livré un autre match, seulement cette fois, il n’y avait pas d’arbitre pour siffler la fin ou sanctionner des actes d’anti jeu. Il fallait y aller à volonté de manière aussi regrettable.

L.Badiane pour xibaaru.com