Urgent :SERIGNE BASS BRISE LE SILENCE

Mais sa décision d’élever certaines de ses épouses au grade de Cheikh (l’opinion les surnommant Cheikhettes) a créé un grand tollé dans la communauté mouride où les sorties vitupérant ces pratiques «hors voie» se sont multipliées ces dernières semaines. Et jusqu’au sein de la famille de Cheikh Béthio. Son fils Serigne Khadim Thioune avait rejeté cette décision d’élever des femmes au rang de Cheikhettes. A noter avant de fermer ce chapitre que Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du Khalife général des mourides, fera une importante déclaration sur les grandes questions du mouridisme. Ce sera demain mardi. Et à coup sûr cette affaire des cheikhettes sera au cœur de son intervention.

apalba