Une presse du Palais sort un témoignage qui accable les frères Diack dans l’affaire de l’argent sale du dopage

L’on croyait que les presses du Palais soutenaient Massata Diack dans son combat contre les déclarations de son père…mais la sortie d’une presse du Palais enfonce encore Massata et son frère Khalil dans l’affaire de l’argent sale du dopage…

Dans sa livraison du jour, le journal Libération fait état d’un témoignage poignant qui accable les frères Diack, Massata et Pape Khalil, dans l’affaire de corruption présumée ayant conduit à la double mise en examen de leur père Lamine Diack, ancien patron de l’Iaaf.
La déposition versée par le Parquet financier dans le dossier en cours d’instruction au Pôle financier de Paris est, selon le journal, une pièce maîtresse pour les juges. Il s’agit du témoignage de l’athlète russe Asli Alpte. En effet, elle affirme avoir été approchée en novembre 2012 par les frères Diack qui disposaient d’un échantillon prouvant qu’elle a été épinglée pour des faits de dopage. Elle ajoute que les Diack lui ont demandé la rondelette somme de 500 000 dollars (298 000.000 F Cfa) pour passer sous silence son dossier. Un montant qu’elle a refusé de sortir. Erreur : Le dossier de l’ancienne championne du monde sera transmis au comité éthique avant que son titre ne soit retiré en plus d’une suspension de huit ans. L’autre témoignage recueilli par les juges est celui de l’athlète russe Lilya Shobukhova qui a assuré avoir remis 570 000 dollars ( 340 000 000 F Cfa) à sa fédération pour étouffer son dossier de dopage qui était pendant devant la fédération. Mais, contre toute attente, , son « cas » n’a pas été géré. Quand elle a demandé à être remboursée en menaçant de déballer contre le système mis en place, elle recevra un virement venant de Singapour pour le compte de Black Tidings qui appartiendrait à Massata Diack. Ce que ce dernier a nié lors d’une interview.

1 Comment

  1. Deux raisons nous prouvent que cet article est inventé
    Première raison. Ceux qui connaissent bien le monde sportif savent que l’athlétisme est le domaine le moins bien payé. D’ailleurs il n’y a pas de professionnalisme. La plupart des athlètes ont un métier à côté. Les sports les mieux payés sont le foot, la formule 1, le golfe ou encore le basket US entre autres. Je ne vois pas un athlète olympique capable de débourser une somme de 500 mille dollars. Si cet article nous parlait de joueurs de foot ce serait crédible puisqu’ils sont des sportifs bien payés capable de sortir cette somme assez facilement
    Deuxièmement comment un petit journal au Sénégal peut avoir des informations d’un dossier entre les mains d’un juge français. Si on me parlait d’un grand journal comme Libération de France ou le Figaro ou l’Equipe ce serait crédible. Mais un petit journal d’un petit pays d’Afrique qui parvient à mettre la main sur un dossier qui se trouve au pôle financier à Paris malgré tous les obstacles à franchir ??? C’est pas sérieux

Les commentaires sont fermés.