Un sénégalais égorgé en Libye et ses 30 millions volés

Les attaques répétitives et souvent meurtrières contre des sénégalais évoluant en terres étrangères se multiplient de jour en jour. La dernière en date remonte au 1er Mai dernier, ou un sénégalais répondant au nom de Mamadou Baldé a été sauvagement tué en terre libyenne. L’information a été donnée par le président de l’Association des sénégalais de Libye au cours de l’émission « Diaspora/Kaddu Emigré », de dimanche dernier, animée sur la radio rewmi Fm par le journaliste Modou Mbacké Niang. Selon Issa Baldé, frère de la victime qui nous a rendu visite dans nos locaux pour confirmer l’information, Mamadou Baldé, plus connu sous le non de Amadou Agades, a été tué le vendredi dernier sous le regard impuissant de sa famille. « Après la prière du vendredi, mon frère a été suivi jusqu’à son domicile par des agresseurs. Après lui avoir soutiré les 30 millions qu’il détenait, les malfaiteurs s’en sont violemment pris à lui, avec la manière la plus barbare ». Mamadou Baldé a été égorgé si l’on se fit aux dires de son frère. Faisant la navette entre le Sénégal et la Libye depuis 30 ans, ce natif de Kolda, plus précisément dans la localité de Madina Mouta a foulé le sol sénégalais pour la dernière fois en 2008. Enterré en Libye sans aucune précision, sa famille demande de l’aide auprès des autorités gouvernementales pour que cette affaire qui défraie la fureur au Sénégal, particulièrement, à Kolda soit tirée au claire.
REWMI