Un marchand ambulant se retrouve en taule pour 1250 FCFA

Voulant se faire justice soi-même un marchand ambulant s’est retrouvé derrière les barreaux. L’histoire se passe à Kédougou…
M N Ndao, marchand ambulant de son état ne savait pas qu’il est interdit de se faire justice soi-même et qu’un crédit se réclame avec amour et délicatesse. Venu réclamer son crédit d’un montant de 1250 FCFA que sa cliente M Kanté avait contracté, il n’a pas pu se maitriser. Une dispute a vite éclaté entre le vendeur et sa cliente. Et très sûr de sa force musculaire, au lieu de se limiter simplement à réclamer son dû à la demoiselle M Kanté, notre jeune marchand ambulant lui a tout bonnement envoyé un violent coup de point dans l’œil. Ce qui a entrainé chez la plaignante une incapacité temporaire de travail de 15 jours.
Avec certificat médical à l’appui, la victime a porté plainte et le marchand ambulant a été mis aux arrêts. Il a compris à ses dépens qu’un crédit ne s’arrache pas, la femme est à caresser et non à violenter.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com