Un malade mental tue un élève à coups de pierre…la population craint pour sa sécurité

Ils sont nombreux les malades mentaux à errer à travers les différents coins de la ville. Une situation qui semble affecter la psychose des populations. Ici, la sécurité des populations est décriée dans cette cohabitation. D’ailleurs, il y a quelques temps, un malade mentale à atteint mortellement un jeune collégien par un jet de pierre sur la tête. Au centre-ville, les malades mentaux qui fréquentent le marché central ont fini d’effrayer les populations surtout la couche féminine par des propos ou autres actes de vandalisme. Suffisant pour que les populations craignent pour leur sécurité dans cette cohabitation avec ces malades mentaux.
ELHADJI MAEL COLY