Un magistrat de Pikine démantèle un réseau de faux papier

Le chef de centre de l’état-civil de la commune de Yeumbeul Nord, I.T.Diallo, ainsi que son acolyte C.A.Kandé, ont été tous les deux déférés au parquet depuis hier pour les délits d’usage de faux en écriture, par les limiers du commissariat de Pikine. En effet, c’est un magistrat du tribunal département de Pikine qui aurait découvert le pot-au-rose, en constatant qu’un jeune qui était à ses services détenait par devers lui des documents à la recherche d’un certificat de nationalité sénégalaise, alors qu’il n’en avait pas le droit car étant natif d’un autre pays. C’est ainsi que l’homme de loi a voulu en savoir plus en interrogeant le mis en cause qui lui fera savoir que c’est son oncle C. A. Kandé qui lui a procuré lesdits documents. Ce dernier à son tour a mouillé I.T.Diallo. Agé de 54 ans, polygame avec 3 épouses et père de 10 enfants, le sieur Diallo n’a pas cessé de nier les faits à lui reprochés durant son interrogatoire. Ce qui n’a pas empêché les limiers de les remettre lui et son acolyte C. A. Kandé entre les mains du procureur du tribunal de Pikine.