Un garde du corps du Milliardaire « people » Cheikh Amar jeté en taule…

Seck, agent de protection du milliardaire Cheikh Amar, a été déféré au parquet hier. Selon nos sources, il s’est comporté de manière incorrecte et insolente lors de sa garde à vue. Ce qui risque de corser son dossier.

Seck, garde du corps du milliardaire Cheikh Amar, est dans de sales draps. Il a été déféré, hier, au parquet sur ordre du procureur de la République. Il ressort de l’économie des faits que M. Seck, plus connu sous le nom de Bouba, a été arrêté par les limiers du commissariat de Rufisque, à la suite d’une plainte déposée par le gendarme D. Diouf, avant-hier jeudi. Selon les sources de EnQuête, le pandore et le « bodyguard » ont eu une altercation. Mais elles ne donnent pas les autres détails de l’affaire pour le moment. Par contre, celles-ci confient qu’après avoir été arrêté et mis à la chambre de sûreté dudit commissariat par les éléments de la brigade de recherches, le garde du corps s’est comporté d’une manière qui risque de corser son cas. D’ailleurs, souffle-t-on, c’est à cause de cela qu’il a été déféré, non au parquet de Rufisque, mais celui de Dakar.

A en croire le journal, durant sa période de garde à vue, il n’a eu de cesse de montrer qu’il a des bras longs. « Vous allez voir avec moi. C’est sûr que vous ne savez pas à qui vous avez affaire. Vous allez regretter votre geste. Espèce de… Je ne suis pas n’importe qui dans ce pays », n’a-t-il cessé de répéter et d’autres choses plus graves encore. Et c’est à cause de cette attitude que les délits d’outrage et menace à l’encontre d’un agent de la fonction publique sont venus se greffer à l’objet de son arrestation.