Un chauffeur du Fongip tabasse un flic à Touba

Outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et Coups et blessures volontaires (Cbv) sur un policier. Tels sont les graves délits auxquels ce chauffeur en service au Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), risque de devoir répondre dans les jours à venir à la barre du Tribunal de grande instance de Diourbel. Samba Mbaye, il se nomme a, en effet, tabassé pour ainsi dire un policier, hier, à Touba. Ayant emprunté une route en sens unique, il a été interpellé par un policier du Gmi en faction sur cet axe. Ce dernier lui a demandé de garer son véhicule 4X4 de marque Ford portant une plaque d’immatriculation de l’administration et appartenant au Fongip et de sortir ses papiers.
Pour toute réponse, en cette période Magal, en plein cœur de Touba la sainte, le chauffeur a bondi du véhicule pour donner un violent coup de tête au policier. Et avant même que le policier ne comprenne ce qui lui arrivait, le chauffeur du Fongip a fait pleuvoir les coups. Finalement maîtrisé avec l’aide des renforts, l’agresseur sera acheminé au commissariat de police de Touba où il a été placé en garde en vue. Et il faut dire que ça craint vraiment pour Samba Mbaye, puisque le policier est sérieusement amoché et que la hiérarchie policière, tout comme l’agent victime de cette agression, est décidée à lui faire payer cette outrecuidance.