Un apprenti-maçon de 19 ans viole une fille de 12 ans

A Diop, 19 ans, apprenti-maçon, orphelin total, fréquente assidument le domicile de son patron où vivent d’autres familles en location. Il y mange et y est bien traité. Profitant du fait que la maman de la voisine de 12 ans, R. Ndiaye était malade, que son père rentrait tard le soir de l’hôpital et que sa grand-mère chargée de la surveiller était le plus clair du temps concentrée devant le petit écran, il a abusé d’elle à trois  eprises. Rentrée de l’hôpital, la maman a tout de suite constaté la démarche boitillante de son enfant. Pressée de questions, elle a fini par avouer les assauts répétés de l’apprenti-maçon. Le certificat médical conclut une déchirure hyménale. Le suspect, avisé, avait fui le domicile de son patron et retourné chez ses parents. Il rentrait tard et partait tôt le matin. Mais la surveillance accrue de la Brigade de recherches et du père de la victime ont permis de l’interpeller le dimanche 8 mai, très tôt le matin. Confronté à la gamine, il a nié. Ses parents ont proposé un règlement à l’amiable, rejeté par le père de R. Ndiaye.