Trois gendarmes à la barre pour avoir « volé » 2500 euros à un portugais

Cette affaire avait défrayé la chronique à l’aéroport Léopold Sédar Senghor (Lss) de Dakar, en novembre 2014. Les trois gendarmes Julien Sagna, Pape Saer Sy et Khadim Mbengue ont donc été attraits à barre, pour être jugés pour extorsion sur un ressortissant portugais. Les pandores sont accusés d’avoir délesté le portugais Armando Sormoso Ubango d’une somme d’argent estimée à 2 500 Euro.
Les faits remontent dans la nuit du 12 au 13 novembre 2014. A peine débarqué à l’aéroport Léopold Sédar Senghor (Lss) de Dakar, le ressortissant portugais avait été soumis à une fouille intense. Le portugais a expliqué, dans le Procès-verbal (Pv) d’enquête préliminaire, qu’il a été obligé de remettre 2 500 euros en petites coupures au trois gendarmes.
La partie civile indique que l’extorsion, assortie de menaces, a eu lieu dans un endroit isolé du parking de l’aéroport de Dakar. Après quoi, les gendarmes lui ont demandé de monter à bord d’un taxi qui l’avait conduit jusque chez lui. A la suite de cet incident le ressortissant portugais Armando Sormoso Ubango a déposé une plainte auprès du parquet de Dakar.
Bien évidemment, les prévenus et le plaignant n’ont pas la même version des faits : Les gendarmes ont nié avoir soutiré de l’argent à la partie civile. Toutefois, l’un d’entre eux reconnait avoir reçu la somme de deux Euro, qui lui a été remise par le plaignant. Toujours est-il que les pandores, qui n’étaient pas en service, n’ont pas rendu compte à leurs supérieurs hiérarchiques, après les faits.
Selon le représentant du ministère public, les trois gendarmes sont bien coupables d’extorsion par contrainte sur le portugais Armando Sormoso Ubango. Le procureur a ainsi requis 1 mois assorti du sursis à l’encontre des trois gendarmes. Délibéré le 31 juillet prochain!