Tristesse émotions et larmes à l’inhumation du Maire de Marssassoum

Mamadou Gassama repose au cimetière musulman de Sourwacounda !
L’inhumation de Mamamaodu Gassama disparu mercredi a lieu ce vendredi après la prière dans la capitale du Diassing où il a vu le jour en 1953, elle a été précédée de la levée du corps à la morgue de l’établissement public de santé de niveau 1(Eps) de Sédhiou.
L’occasion a été donnée aux populations du Pakao, de rendre un ultime hommage à cet homme multidimensionnel :
Un jeune de Marssassoum
« Je suis animé d’un sentiment de désolation et de désespoir. Le Maire était en réunion avec nous le mardi. C’est lors du compte rendu de cette rencontre que nous avons appris son décès. On n’en revient toujours pas. Il nous a quitté très top alors qu’il avait plein de projets et d’ambition pour Marssassoum. Nous savons qu’il est prêt à tout faire pour la commune. La jeunesse s’associe à la douleur ».
Madiagne Seck Maire Gossas secrétaire à l’organisation de l’association des Maires du Sénégal (Ams)
« Je suis venu à Marssasoum présenter les condoléances du Président Aliou Sall ainsi que de l’ensemble des Maires du Sénégal.Nous sommes très touché par le décès du frère et collègue. Nous entretenons d’excellents rapports avec le Maire Mamadou Gassama qui était d’un commerce très facile. Il fut un bon compagnon qui n’a jamais posé de problémes à l’Ams durant le peu de temps que nous avons passé ensemble.
Combé Mbaye vice-présidente du conseil départemental de Sédhiou
« Il m’appelait toujours ma sœur et je l’ai toujours considéré comme un frère…Son départ m’a vraiment touché…Je loue sa disponibilité. On a cheminé ensemble en 2012 lors des élections. Je l’ai confié Marssasoum.il s’est engagé pour changer cette commune. Maintenant qu’il est parti, je suis resté les mains vides.
La veille de son décès il a tenu une rencontre avec les jeunes jusqu’à 18 heures 30 minutes. Il m’a appelé le mardi et on s’est entretenu pendant une trentaine de minutes…»
Driss Diallo, responsable politique de l’Apr à Marssassoum
« Le Maire fut, pour moi, un père. C’est un éducateur hors pair. Il est très humain, très sociable et conciliable .c’est un homme qui concentre le plus de valeur de notre société. Son rappel à Dieu a surpris tout le monde. C’est une grosse perte pour Marssasoum. Nous ne pouvons que prier pour le repos de son âme et que Dieu lui accorde le Paradis »
Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.com