Tribute to the Maestro Youssou Marie Sène, la voix d’Or sénégalaise

Youssou Ndour, le fils d’Elimane et de Ndèye Sokna Mboup, le petit fils de Mame Marie Sène fête ses 57 ans en ce 1er octobre 2016. Le frère de «sang» de Mbaye Dièye Faye et frère d’Aby Ndour est resté sur plan musical inoxydable et la star incontestable du Sénégal à travers le Monde. Leral.net revient sur le parcours artistique atypique du Roi du Mbalax qui a aussi été impressionnant dans la Pop Music. Sans oublier les épisodes douloureuses de la mort d’Ala Seck ou encore Marc Samb et Cie que l’auteur compositeur a traversé avec beaucoup d’amertume. You impressionne Barack Obama et Manuel Valls Le fait que Barack Obama et Manuel Valls, en visite diplomatique au Sénégal, lui serrent la main, n’est pas fortuit. You est une star. Il reste une icône de la musique sénégalaise, une anomalie sympathique de la musique mondiale. Peter Gabriel du groupe Genesis ne le contredira pas. Youssou Ndour, c’est le rossignol, qui, par sa voix, écrase toutes les autres dans les duos, tant la sonorité particulière de son timbre vocal reste saisissante. Il a bercé presque toutes les générations qu’elles soient Twist, Salsa, Old School, New school et aujourd’hui, celle smartphone et tablette. De la salsa au Mbalax en passant par la Pop Youssou Ndour, c’est aussi l’artiste compositeur qui avait sorti la musique sénégalaise de son cloisonnement dans la salsa cubaine, en lui affectant d’autres sonorités plus sénégalaises qui ont finalement conduit au Mbalax d’aujourd’hui. You était très jeune quand il a commencé la musique. Comme Michael Jackson, il n’a pas connu de jeunesse. Il l’a passée à apprendre les rouages de l’art, dans la timidité, avec un micro, devant les instruments de musique à Miami avec Feu Ibra Kasset, le père d’Alioune Kassé. Bercé par la douceur et la science infuse gawlo de sa grand-mère, Mame Marie Sène Youssou Ndour s’est forgé un répertoire et un avenir de chanteur compositeur hors pair. Il a su, grâce à son talent; coupé l’herbe sous les pieds de grands chanteurs qui l’avaient devancé comme El Hadji Faye et Cie. A l’époque, tout le monde était convaincu du talent précoce de l’enfant de la Médina quand il chantait Massamba Dièye dans les années 70 80 en noir et blanc. D’ailleurs, c’est dans les années 1980, avec son nouveau groupe le Super Etoile, qu’il s’est affranchi du joug des orchestres avec plusieurs chanteurs et aussi de la Salsa, en posant les bases définitives du le rythme mbalax qui s’annonçait à grande vitesse. Si Youssou a bercé les Sénégalais avec sa voix enfantine avec les titres «Massamba Dièye» ou encore «Khaliss», il faut aussi dire que des titres comme Mounia ou encore Indépendance avaient révélé le talent du crooner, avec des envolées lyriques saccadées pleines de maîtrise. You, l’ami de Peter Gabriel, l’homme qui a chanté le Mondial 1998 C’est qui séduira à Peter Gabriel, l’une des personnes qui aura été l’un des fans de You et son ami de toujours. Leur titre fétiche «Shake in the tree» fut aussi un chef d’œuvre tant au niveau musical que du clip. Ayant fait les premières parties de Peter Gabriel à travers le Monde, Youssou Ndour a aussi émerveillé toutes les grandes scènes, de Wembley, en passant par Mexico, Brasilia, le Zénith, l’Olympia. Partout, You aura entonné de belles chansons avec sa voix d’or, unique en son genre. Même si certains labels occidentaux ont voulu faire de lui une Phil Collins pour la musique Pop, You a résisté à la tentation et mis sur pied son label «Xippi», avec lequel, il tracera son chemin dans la variété et surtout en multipliant les duos avec succès. Avec Neney Cherry, il aura le retentissant disque d’or avec l’album Woomat, avec son fameux Seven seconds qui reste une référence internationale de la World Music fredonné dans tous les coins du globe. Le clip en noir et blanc a été tournée avec maestria dans les routes de New York. Que dire de ses tubes, «Yama» ou encore «My hope is in you». Avec la Belge, Axelle Red, il chante aussi pour le Mondial 1998 en France, sans oublier son duo avec l’Italien Massimo Di Cataldo avec le titre «Anime». Ou encore «Undecided» avec l’énigmatique Deep Forest. Double disque d’Or et Grammy Awards Plus récent, la version électrique «Mbalax» du titre «Badiane» dans l’album «Rokki mi Rokki» a été une grande prouesse musicale quant à l’exportation du Mbalax jugée indisciplinée musicalement par certains puristes. Sa carrière internationale avait commencé avec l’album «Eyes open» avec des titres internationaux comme «The Lion». Bref, une carrière bien remplie. Ses envolées lyriques sur le duo avec Canibus et Wyclef Jean avec titre «How Come» a aussi démontré une autre facette musicale de You. Ce titre a encore démontré aujourd’hui encore ce don de cordes vocales impressionnantes de Youssou Ndour, avec une facilité déconcertante de se muer dans tous les registres, du rapide mbalax en passant au Pop, sans oublier le Hip Hop. La célébrité de Youssou Ndour en Occident avait même permis au danseur Gallo Thiello d’apparaitre dans le clip du titre Family Affair de Shabba Ranks, du temps de sa splendeur avec You, l’homme qui a lutté pour la libération de Nelson Mandela Certains mélomanes se délectent encore de la version acoustique de «Guent Gui» ou les chansons engagées comme Africa Remembers ou Nelson Mandela. Pour l’anecdote, Youssou Ndour a organisé en 1985 un concert pour la libération de Nelson Mandela, au Stade de l’Amitié de Dakar. Il a également organisé plusieurs concerts au profit de l’organisation humanitaire Amnesty International. Il a aussi été Ambassadeur de bonne volonté pour l’ONU, la FAO et l’UNICEF. En plus du chant, You s’est aussi essayé au cinéma dans le film Amazing Grace (2006) avec le rôle d’Olaudah Equiano dans le documentaire «Retour à Gorée» en 2007. Ce film a évoqué l’histoire de la traite négrière et son héritage musical à travers le Jazz et le Gospel. Par ailleurs, You a reçu le prix du meilleur artiste africain en 1996 et celui du meilleur artiste africain du siècle en 1999. Le 13 février 2005, Youssou Ndour a été aussi récompensé par les Grammy Awards pour son album oriental «Egypt», dans la catégorie meilleur album de musique du monde. Mais, l’un des plus beaux albums du double disque d’or Youssou Ndour demeure «Dakar-Kingston» sorti en 2010 en hommage à la star jamaïcaine du Reggae Bob. Pour son anniversaire de ce 1er octobre, c’et xibaaru.qui lui renvoie l’ascenseur en lui disant : «Happy Birthday to you, You»…