Une famille au tribunal à cause d’une omelette

gavel

Une affaire d’omelette entre le mari et ses deux épouses finit au tribunal. Le procès opposant les deux co-épouses s’est tenu hier, au tribunal des grandes instances de Dakar. Tout a commencé lorsque, selon le quotidien Enquête qui a rapporté les faits, le mari M. NDIAYE a demandé à sa première femme Penda DIALLO de lui préparer une omelette. Mais, le mari après avoir gouté au plat l’a trouvé trop piquant à cause du poivre et c’est alors qu’il a demandé à sa seconde épouse Astou Boury de lui en faire une autre. Chose que la première femme n’a pas digéré à tel point qu’elle s’en est prise à son époux. NDIAYE s’est alors mis à son tour dans une colère noire et a commencé à bastonner sa femme Penda avec l’aide de la seconde épouse Astou qui n’a pas hésité à asséner un coup sur la tête de sa coépouse avec un poêle. Des coups qui ont valu à Penda Diallo une incapacité temporaire de 21 jours. Ainsi, Penda DIALLO a décidé de porter plainte mais seulement contre sa coépouse qui a été emprisonnée pour coups et blessures volontaires. Devant la barre, hier, la victime n’a pas réclamé de dommages et intérêts car, elle dit ne vouloir que la paix. Quant au mari, même s’il n’a pas assisté au procès, il a été accusé d’être incapable de gérer deux épouses. Pour sa part, Me Moustapha DIENG a plaidé la clémence pour que la famille NDIAYE retrouve la paix et a demandé aux deux coépouses de se serrer la main, ce qu’elles ont refusé. Après délibéré, le tribunal a condamné la prévenue à six mois de prison assortis du sursis.