Trahit par son “meilleur ami”, il est obligé de payer un lourd tribut au fisc Espagnol. Ecoutez

Il s’appel Abdoulaye Sakho Sembène, il raconte sa mésaventure avec son “meilleurs amis” qui a fini par le trahir. Animé d’un sentiment de fraternité, il a voulu aider ce dernier, habitant à Touba à renouveler son contrat afin de lui éviter une quelconque expulsion. La condition, avec les autorités Espagnol, est que son ami devait payer une contrepartie, à défaut, ce serait à Abdoulaye Sakho Sembène d’en payer les frais. Un contrat que l’ami, en personne ne va pas respecter, car, le sieur Sembène est en train d’en subir les conséquences et en découd avec les fisc. Il paye des sommes plafonnant les milliers d’Euro à cause de son “ami”.

 Ecoutez