Thiés: la police arrete une bande de PD agée de 15 à 18 ans

C’est un groupe de jeunes d’homosexuels âgé entre 15 et 18 ans. Ils oint été tous arrêtés par la police de Nguinth à Thiés suite à une opération des flics.Trois d’entre eux ont été déférés au parquet de Thiès.

Des opérations de sécurisation combinées entre les différents commissariats de police de Thiès, sont déroulées régulièrement à Thiès, pour traquer les personnes mal intentionnées, jusque dans leurs derniers retranchements. C’est sur la base d’une organisation bâtie autour d’une permanence rotative entre les différents commissariats. Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité à Thiès.

Dans la nuit du 16 au 17 Août, les hommes de Masse Sène ont démantelé une bande d’homosexuels. Ce qui est surprenant, c’est que les trois personnes interpellées dans le cadre de cette affaire sont âgées entre 15 et 18 ans. Elles ont été surprises en pleins ébats par la police, dans un bâtiment en construction au quartier Carrière. L’un est parvenu à prendre la clé des champs et à s’échapper ainsi, tandis que les trois autres ont été alpagués et conduits au poste de Nguinth.

Après le délai légal de garde à vue pour les besoins de l’enquête, ils ont tous été déférés au parquet de Thiès pour actes contre nature et où un ticket pour la maison d’arrêt et de correction (Mac) leur a été servi, rapporte L’As Quotidien.

D’aprés la même source, le phénomène de l’homosexualité est en train de prendre de l’ampleur dans la cité du rail. En tout cas, la police est décidée à réprimer de telles pratiques. D’ailleurs, pour une meilleure efficacité des opérations de sécurisation, les imams et les chefs de quartier sont impliqués, pour apporter leur contribution. Les hommes du commissaire Masse Sène ont également interpellé une dame à Médina Fall, qui n’a trouvé rien de mieux à faire que de jeter son bébé dans une fosse septique. Sur dénonciation des populations elle a été alpaguée, conduite au poste de police et finalement déférée au parquet.