Thierno Bocoum de Rewmi : « « On ne se bat pas pour des postes, mais encore une fois pour des principes »

Le député Thierno Bocoum de Rewmi souligne que «ce qui s’est passé lundi à l’Assemblée nationale, nous le regrettons d’ailleurs. Parce que nous, nous ne sommes pas partis pour nous battre, nous sommes partis pour exprimer notre désaccord par rapport à ce qui se fait à l’Assemblée nationale et nous avons été agressés». Le chargé de la Communication de Rewmi pense d’ailleurs que «leur communication (ndlr : celle du pouvoir) est très révélatrice de leur jeu : « Quand ils vous disent qu’il ne s’est rien passé, c’est dommage qu’ils soient aveuglés par le pouvoir, c’est dommage qu’ils soient à ce niveau de comportement dans un pays comme le Sénégal. Cela veut dire que nous avons les raisons de nous battre, ça nous motive». Le député de Rewmi de poursuivre : « On était dans Benno Bok Yakaar et on avait le poste de vice-président et autres, mais on les a quittés. Et dans ce groupe d’Aïda Mbodj, on n’aura même pas de vice-présidence du groupe. C’est pour vous montrer qu’on ne se bat pas pour des postes, mais encore une fois pour des principes».