Tapha Tine, c’est quoi le problème ?

Tapha Tine veut revenir en force dans l’arène la saison prochaine. Même s’il valse entre le cercle des VIP et l’antichambre des ténors, le géant du Baol peut se targuer d’être parmi les rares lutteurs de sa génération à avoir battu l’actuel « roi des arènes », Bombardier. D’ailleurs ce dernier fait forcement partie de ses potentiels adversaires. Balla Gaye 2 son tombeur et Gris Bordeaux sont aussi dans le viseur du Baol-Baol.

Tapha Tine a joué avec le feu la défunte saison… et s’est brulé les ailes ! En effet, il avait accepté de participer à un « tournoi des quatre » en compagnie de Zoss, Ama Baldé et Gouye Gui, histoire de redorer son blason après son revers contre Balla Gaye 2 et de reprendre sa place dans la cour des grands. Il voulait également solder définitivement ses comptes avec ses jeunes adversaires qui ne cessaient de le défier publiquement. Sous la menace d’une année blanche et désireux de prouver qu’il méritait mieux comme adversaire, le géant du Baol avait décidé de se lancer tête baissée. Un pari risqué, face à des espoirs confirmés comme Ama Baldé et Gouye Gui, qui n’ont jamais caché leurs ambitions de titiller, sous peu, la hiérarchie. Conscient que remporter cette compétition ferait de lui un des potentiels successeurs de Bombardier, « l’actuel roi des arènes », le grand favori du tournoi avait démarré fort en battant le roi du « Simpi », Gouye Gui, lors de la première journée.

Seulement, lors de la deuxième journée, face à Ama Baldé, un adversaire très technique, Tapha Tine n’avait vu que du feu. Un revers qu’il n’avait pas vu venir et qu’il n’est toujours pas prêt d’oublier. Le géant du Baol s’était finalement racheté lors de la dernière journée face à Zoss le chef de file de Door Doraat. Mais malgré cette belle victoire par Ko, il n’a pu remporter la compétition comme prévu. Depuis, il ne sait plus sur quel pied danser, ni où se situer exactement. En fait, le chef de file de l’écurie Baol Mbollo rejette les lutteurs de la jeune génération qui veulent faire de lui un escalier pour accéder à la cour des grands, en même temps il est zappé par les pensionnaires de la classe Vip. Il est alors ni dans le cercle des ténors, ni dans l’antichambre. A moins qu’il ait un pied ici et l’autre là-bas…

Bombardier, Balla Gaye 2, Gris Bordeaux : des adversaires
Pourtant des potentiels adversaires, il n’en manque pas pour la saison à venir. En effet, il fait partie des rares lutteurs de sa génération qui ont battu Bombardier que, dès lors, ils refusent de reconnaître comme « leur » roi. Pour le chef de file de l’écurie Baol Mbollo son combat revanche contre le B52 de Mbour s’impose. « Je fais partie des premiers jeunes lutteurs à affronter un roi des arènes, en l’occurrence Balla Gaye 2. Je ne suis pas parvenu à le détrôner mais il n’est pas trop tard. Mon objectif est d’amener la couronne à Baol. Je sais qu’un jour, je serai numéro 1 de l’arène. Si un promoteur organise mon combat contre Bombardier, je vais le détrôner. Je suis meilleur que lui et il le sait », a-t-il fait savoir. De l’avis de Tapha Tine, le B52 de Mbour qui a passé une année blanche la défunte saison, n’a pas de plan de carrière.

« Il ne sait pas ce qu’il veut. Il pouvait choisir entre deux ou trois lutteurs. Mais il a préféré se focaliser sur un seul adversaire (Eumeu Sène). Et ce n’est pas malin de sa part », se désole le tombeur de Gouye Gui et de Zoss. L’autre lutteur qui est également dans le viseur du géant du Baol est Balla Gaye 2 qui l’avait battu en 2013 après un combat de 2mn30. Mais, beaucoup de choses se sont passées depuis. Le fils de Double Less a été détrôné par Bombardier, puis battu par Eumeu Sène, avant de passer une année blanche.

Et Tapha Tine réclame sa revanche, histoire peut-être de profiter de la mauvaise passe de Balla Gaye 2. Il l’a clamé tout juste après sa victoire devant Zoss lors de la dernière journée du tournoi. Gris Bordeaux est aussi dans le viseur du lutteur Baol-Baol. Battu par Modou Lô le 31 juillet dernier, le protégé de l’ancien lutteur Mbaye Guèye a besoin de se refaire une santé.
Et ce choc, la saison à venir, entre ces deux grands puncheurs serait assurément un régal.