Tanor à Tivaouane s’insurge contre le terrorisme religieux

Le secrétaire général national du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng, s’est vivement insurgé contre le radicalisme qu’il considère comme une sorte de fléau. C’était à l’occasion de la visite de courtoisie qu’il rendait aux dignitaires de la famille religieuse de Tivaouane.
Pour Ousmane Tanor Dieng, à la tête d’une forte délégation de sa formation politique, a estimé, selon le quotidien Walfadjri de ce vendredi 18 décembre 2015 que le terrorisme doit être combattu énergiquement et sous toutes ses formes. D’ailleurs, dit-il, « le devoir des marabouts et des guides religieux est d’engager cette forme idéologique de lutte pour barrer la route au radicalisme. Nous vivons un monde trouble et dangereux et nous avons besoin que ceux qui s’occupent du spirituel et ceux du temporel échangent et discutent pour chercher ensemble une solution aux problèmes auxquels nous sommes confrontés. Lesquels problèmes font partie des défis qui agitent ce siècle à côté de ceux migratoires et du terrorisme qui constituent des problèmes auxquels nous devons tous faire face », a suggéré le chef de file des socialistes.