Tabaski macabre : Sory Thiaw éventre son jeune frère et lui sectionne les oreilles

Horreur à Touba Thiékène ! Après une banale altercation intervenue autour du copieux repas de Tabaski, Sory Thiaw éventre son jeune frère, Ibrahima Thiaw, lui assène plusieurs coups de gourdin et lui sectionne les oreilles.

L’après-midi du lundi 12 septembre 2016 restera à jamais tristement gravé dans la mémoire des populations de Touba Thiékène, village sis à Bourouko, département de Médina Yoro Foulah. Au moment où toute la communauté musulmane célébrait l’Aïd El Kabîr, elles étaient secouées par un horrible meurtre. Sory Thiaw a sauvagement poignardé son jeune frère, Ibrahima Thiaw, 35 ans, marié et père de deux enfants. C’est vers 14H que les frères Thiaw ont échangé quelques propos grossiers. Leurs voisins sont intervenus pour les calmer. Des confessions des habitants de Touba Thiékène, le jeune frère est ainsi allé chez sa belle-famille. Son frère, encore noir de colère, l’y retrouve, armé d’un couteau qu’il lui plante à l’abdomen, s’empare d’un gourdin, lui en assène plusieurs coups et lui sectionner les oreilles. Terrifiées, les populations n’avaient que leurs yeux pour pleurer.

A en croire l’autorité municipale de Bourouko qui habite le même village, les deux frères ne s’entendaient plus depuis le décès de leur papa, de qui ils avaient hérité du bétail. Malgré le partage de l’héritage, Sory et Ibrahima Thiaw se regardaient en chiens de faïence, au point que leur cohabitation était devenue impossible. Le jeune frère se résolut à quitter la maison paternelle, construit sa propre concession où il vivait avec femme et enfants. Mais, à la l’occasion des fêtes religieuses et autres cérémonies familiales, confient les villageois, la fratrie Thiaw se retrouvait pour communier.

Les gendarmes de Kolda, après reconstitution des faits, ont mis aux arrêts le présumé meurtrier, Sory Thiaw, depuis hier, sous les verrous, avant que les sapeurs-pompiers n’évacuent la dépouille du défunt au centre hospitalier.