Stade régional de KOLDA…La SENELEC met en danger des milliers de personnes

La SENELEC a encore mis en danger des centaines de personnes au stade régional.  Et pour cause, l’électricité a fait défaut en plein match nocturne dans un stade bien rempli de spectateurs et autres joueurs ou officiels. Le match de la dernière heure qui opposait l’ASC Hafia à l’ASC Moussa Molo, a été arrêté pendant près de trente minutes, faute de lumière dans tout le stade. Un spectacle désolant qui du coup, met des populations en danger malgré la présence des forces de sécurité qui du reste, ne pouvaient sûrement fonctionner à merveille dans cette obscurité totale. Les seuls points lumineux, étaient les téléphones portables, les petites lampes torches ou les phares des motos ou véhicules. Pendant près d’une demi-heure, le stade régional est resté sombre comme une tombe sous un ciel fortement nuageux à l’instant. Pourtant, le public venu nombreux était composé de Tout Petits, des jeunes  garçons et filles, des adultes et même du troisième âge,  et aussi  des personnes vivant avec un handicap physique. Un véritable melting-pot dans un creuset de danger permanent dont le seul responsable serait la coupure d’électricité. Malgré tout, les deux équipes ont attendu le retour du courant pour continuer le match sous les ovations d’un maigre public, car beaucoup de spectateurs ont déjà vidé les lieux dans l’obscurité, pour trouver refuge à domicile. A l’arrivée, c’est l’ASC Hafia de Sikilo qui remporte la victoire à la série des tirs aux buts, après un nul vierge dans le temps réglementaire. Ainsi l’ASC Moussa Molo est écartée de la course dans cette compétition de la coupe du maire de la cité de Koli et Dado.
EL HADJI MAEL COLY