Sous le coup d’un mandat d’arrêt : Wally Seck ronge ses freins aux Etats-unis, où il ne joue plus de spectacles

Ce sont nos confrères de Jotay.net qui ont soulevé ce gros lièvre. Eh oui, c’est la Rédaction de Cheikh Omar Ndao qui a révélé en exclusivité que le magistrat instructeur, Yakham Lèye, a décerné un mandat d’arrêt contre Wally Ballago Seck.

Selon toujours nos confrères de Jotay.net, le juge du deuxième cabinet d’instruction a lancé le mandat il y a quelques jours. dans l’affaire de la Range Rover, qui a valu une inculpation à plusieurs personnes, dont le commerçant Pape Niang et le courtier Baye Fall placés sous mandat de dépôt et envoyés à Rebeuss.

Maintenant, reste à savoir est-ce que le fiston du leader du Raam Daan filera de sitôt le tarmac de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor? Cette question garde tout son pesant d’or. Dans la mesure où Actusen.com a appris de sources généralement bien informées que Wally Seck, qui se trouve, depuis quelques semaines, au pays de l’Oncle Sam, ne fait qu’y ronger les freins.

En d’autres termes, Actusen.com a appris que Wally Ballago Seck ne joue plus de spectacles aux Etats-Unis, depuis quelque temps. Est-ce à dire qu’il craignait, déjà, une arrestation dans cette affaire de la Range Rover?

Si oui, le chouchou des filles sénégalaises veut-il rester aux Etats-Unis, le temps qu’une solution à l’amiable puisse être trouvée entre les différents protagonistes de l’affaire de la Range Rover? Autant de questions qui méritent d’être posées et dont seuls Dieu et le fils de Thione Seck détiennent les réponses.

Ce qui est irrévocable, c’est que, évidemment, comme le précise Jotay.net, Wally Seck sera arrêté puis placé sous mandat de dépôt, dès qu’il mettra les pieds à Dakar. Même si, avec de bons avocats, doublés d’une compréhension du juge, il pourrait bénéficier plus tard d’une liberté provisoire. En attendant de connaître le sort qui lui sera réservé, prochainement.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, le chanteur avait acquis la Range Rover de la controverse auprès du footballeur Ibou Touré. Ensuite, il l’a cédée à Pape Massaly Niang, qui a fini par la revendre à Pape Dièye à 26 millions de FCfa». Dans la foulée, une transitaire, créditée d’avoir confectionné des faux papiers, est entrée dans la danse.

Et les choses ont commencé par barder, lorsque « Pape Dieye qui a acquis la voiture pour 26 millions auprès du commerçant Pape Massaly Niang avait finalement saisi la justice car n’ayant pas reçu les documents du véhicule. Cueilli, Pape Massaly Niang a souligné aux enquêteurs que c’est Waly Seck en personne qui lui a vendu la voiture », relate Jotay.net.

En février, déjà, un charlatan avait alerté les Seck sur la malédiction qui guette Wally

Le 10 février dernier, alors que Thione Seck avait déjà bouclé sept mois en prison, Actusen.com révélait qu’un marabout, approché par des proches de la famille Seck, prédisait que le croche-pied du destin, qui s’est abattu, à l’époque, sur le leader du « Raam Daan » n’était, en réalité, que l’arbre qui cachait la forêt. En effet, Actusen.com écrivait qu’au détour de prières et autres sacrifices, un proche parent de Thione, connu pour sa proximité légendaire avec celui-ci, s’était vu rétorquer par le marabout en question qu’il faut s’attendre à d’autres histoires impliquant la famille de Thione Seck.

Ne voulant piper mot sur l’identité de ce grand marabout installé non loin dans la capitale du Nord, notre source qui indexait, à l’époque, la concurrence, estimait que c’est pour cette raison que des mesures fermes ont été prises, dans l’entourage de la famille, pour verrouiller au mieux les informations sur l’agenda et les déplacements de Waly.

Pendant ce temps, le même interlocuteur confiait à Actusen.com que Diaga, l’épouse de Thione, était interdite de sorties et fréquentations publiques, jusqu’à nouvel ordre. Alors, avec la nouvelle donne marquée par le mandat d’arrêt lancé par le juge Yakham Leye, tout porte à croire que le charlatan avait vu juste. Car plusieurs mois après la libération de Thione Seck élargi à la veille de la fête de Saint Valentin, c’est au tour du rejeton du leader du « Raam Daan » de flirter avec la nuit