Sidiki Kaba accusé de « tuer » l’APR à Tamba : Les apéristes avertissent Macky Sall du danger !

Le responsable politique apériste Mamadou Kassé, Conseiller spécial du Président de la République, a tenu un grand meeting d’animation de cette formation politique pendant ce weekend. La rencontre a vu la présence du coordonnateur départemental de l’APR, l’honorable député Mame Balla Lô, le responsable de jeune Maodo Diallo, une forte délégation de l’honorable député Yaye Awa Diagne, responsable des femmes, le Maire de Dialacoto etc. Il a grandement été question de déplorer la division qui sévit au sein de l’APR dans le département de Tambacounda et même au-delà, à Kédougou et à Vélingara. Une responsabilité imputée au Garde des Sceaux et Ministre de la Justice Maitre Sidiki qui a totalement divisé l’APR en deux tendances à Tambacounda. Chacun des responsables se dit indigné de constater le fait. Car depuis son arrivée, il a fait de sorte que dans tous les départements de Tambacounda, les responsables apéristes se regardent en chiens de faïence. C’est le cas à Koumpentoum, à Goudiry, à Bakel. « Mais cela ne passera pas » dixit le député Maire Mame Balla Lô. Pour l’initiateur de la rencontre, Mamadou Kassé, il urge de respecter la ligne directrice du parti ainsi que ses valeurs. Mais il est impossible selon lui, que quelqu’un arrive en dernier et demande à tout le monde de se mettre derrière lui parce qu’il est le meilleur homme sur terre. « Jamais », fulmine Mr Kassé. Pour tous les responsables présents à la rencontre qui a vu une forte mobilisation, le patron de cette formation politique doit parler à Sidiki qui est en train de tuer à petit feu l’APR à Tamba. « Beaucoup de militants se disent frustrés par cette division qui risque de porter un coup dur à Macky Sall », soulignent –ils. D’ailleurs le député Maire Mame Balla lô, se désole de cette division imposée car il dit avoir toujours croire que le ministre Sidiki devrait être le plus grand rassembleur de cette formation. Mais, « je suis désolé de le dire, il nous a plutôt divisés. Il devrait être à la croisée des chemins, nous soutenir pour élargir les bases du parti, animer le parti. Malheureusement, les responsables sont devenus des ennemis entres eux».
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com