Sheikh Alassane Sène davant la chambre d’accusation demain…

On aura tout vu dans ce pays. Une première dame qui aurait  droit de vie et de mort sur les principaux opposants de son mari de Président de la République.
En effet,  il se dit que c’est demain  que les conseils de Sheikh Alassane Sene « Tarée Yallah » devraient  passer  devant la chambre d’accusation, pour que cette juridiction  puisse statuer sur la demande de liberté provisoire qu’ils auraient introduite depuis le 26 Février 2016.
Aujourd’hui, on aura constaté que rien ne retient le Sheikh en prison, si ce n’est la volonté du couple présidentiel, qui aurait  peur de le voir reprendre du service, entre conférences semi religieuses et contributions écrites en leur défaveur .

Et selon nos sources bien au fait du dossier, la première dame aurait opposé un niet catégorique pour la libération du non moins célèbre guide religieux, auprès de la chancellerie.
Et sauf  miracle, le Sheikh  ne recouvrera la liberté demain, chose qui relèverait presque de l’impossible, car les consignes de la première dame seraient  considérés comme pure instruction à tous les niveaux de la justice de notre pays.

Rappelons que Shasty bouclera ce 18 Mars, treize mois de détention, et pourtant, il fut blanchi depuis le 14 Février 2015, par la Dic, la Sonatel et le Procureur de la République.
Dès demain vers 12h, nous y reviendrons pour vous livrer l’issu de ce face à face entre parquets, juges et conseils, et du fait de l’implication très avancée de la première dame, le sort du Sheikh serait  déjà scellé!

source : baolinfo.net