Seynabou Touré continue son combat contre le ministre Ndoffène Diouf

Seynabou Touré ne lâche rien. Pour ceux qui ne savent pas de qui il s’agit, c’est la femme qui accuse le ministre conseiller de violences et de tentative de viol. Elle s’est encore épanchée sur ce qui s’est passé entre elle et Arona Coumba Ndoffène Diouf. La plaignante confie à direct infos qu’elle n’oubliera jamais ce jour de vendredi où le ministre –conseiller à la présidence de la République l’a conviée à son bureau.

« Mr Diouf aura transformé sa casquette de père, de Nidiaye prétendu et de DG d’entreprise, ministre qu’il est, pour en porter une autre. Il a bien tenté de me violer en se collant sur moi », accuse-t-elle. Selon Seynabou Touré, c’est pour avoir refusé de se prêter au jeu du ministre que celui-ci l’aurait battue avant de la jeter dehors avec ses affaires. Répondant à ses parents qui ont pris faits et cause pour le ministre, elle rappelle que c’est elle la victime dans cette affaire. « Ma mère et mon père ne sont pas venus voir mon état de santé jusqu’à présent », martèle-t-elle. En instance de divorce avec un citoyen espagnol, Mme Barosso dit à qui veut l’entendre que les poursuites enclenchées contre Arona Coumba Ndoffène Diouf iront à leur terme. Et ce n’est surtout pas son rang de ministre qui le tirera d’affaire.  « Je mènerai ce combat jusqu’au bout pour ma dignité en tant que femme et mère avant tout, pour qu’il ne recommence pas avec d’autres », promet Seynabou Touré.