Seydi Gassama: « Le débat sur la nationalité a apporté à la Côte d’Ivoire 10 ans de conflit sanglant

Le débat sur la nationalité, en cours au Sénégal, risque de connaitre des dérapages si l’on y prend garde. La mise en garde est de Seydi Gassama d’Amnesty international Sénégal.
Réagissant sur sa page Facebook, il rappelle les conséquences d’un tel débat dans un pays de la sous-région, la Côte d’Ivoire, où «le débat sur la nationalité avait été initié par des politiciens, soutenus par de puissants relais dans la presse et dans la société civile, à des fins d’exclusion. Il a apporté au pays 10 ans de conflit sanglant, un grand bond en arrière sur le plan économique et des procès à la pelle à Abidjan et à la Haye qui laisseront des cicatrices indélébiles», a-t-il prévenu.

1 Comment

  1. Pour maintenir Macky au pouvoir ils s’en foutent. S’il faut brûler le Sénégal ils n’hésiteront pas.

Les commentaires sont fermés.