Samba Thioub du parti Rewmi, bénéficie d’une liberté provisoire

Le dossier du  jeune secrétaire permanent du parti Rewmi, qui a été  inculpé en février passé pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue, précisément du « Khat » ou « Catha edulis » (dénomination internationale commune), a atterri à la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar et il a été enrôlé pour être plaidé, aujourd’hui mardi. C’est donc à l’issue qu’une suite favorable a été accordée à la requête de ses avocats qui avaient introduit une requête aux fins d’annulation de la procédure.
Le magistrat ayant rejeté leur demande, les conseils de Thioub avaient saisi la Chambre d’accusation. L’inculpé a été arrêté le lundi 15 février passé par des éléments de l’Office central pour la répression du trafic des stupéfiants (Ocrtis) avec 21 kg de Khat

Arrêté pour trafic international de drogue. Il a été présenté au Procureur de la République par l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis). Selon des sources policières, Samba Thioub a soutenu, lors de son audition, qu’il ne savait pas le contenu du colis. Il a expliqué qu’il devait le récupérer à Dakar pour le réexpédier vers l’Amérique. Il dit ignorer le contenu, car celui qui le lui a envoyé lui avait juste dit qu’il s’agissait de nourriture éthiopienne.

Latéranga